Fibrillation auriculaire non permanente

La dronedarone arrive sur le marché français  Abonné

Publié le 02/12/2010

L’ARRÊTÉ du 12 octobre 2010 stipule que Multaq est remboursable chez les adultes cliniquement stables présentant (ou ayant présenté) une FA non permanente, dans le but de prévenir les récidives de FA ou de ralentir le rythme cardiaque, cela dans des cas très précis : patients présentant ou ayant une HTA avec HVG, une insuffisance coronarienne et/ou une contre-indication ou une intolérance à l’amiodarone.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte