Risque thrombo-embolique

Deux « nouveaux » facteurs de risque  Abonné

Publié le 19/12/2013
1387419305480905_IMG_118046_HR.jpg

1387419305480905_IMG_118046_HR.jpg
Crédit photo : phanie

UNE GRANDE ÉTUDE SUÉDOISE confirme le surrisque thromboembolique pour les grossesses après fécondation in vitro (FIV). Le risque d’embolie pulmonaire reste faible en valeur absolue, mais il est multiplié par quasiment 7 au cours du premier trimestre par rapport aux grossesses standard. L’hyperestrogénie liée à la procédure est mise en cause.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte