Cancérol-hématologie

Zoom sur 2008  Abonné

Publié le 17/12/2008

Anastrozole : supériorité à cent mois

Dans ATAC, des femmes ménopausés avec un cancer du sein ont reçu, après traitement optimal, soit de l'anastrozole, soit du tamoxifène, soit les deux. A 5 ans, l'anastrozole est supérieur chez celles avec récepteurs hormonaux. Supériorité qui persiste à cent mois (4 ans après la fin) en terme de récidive, métastases, cancer controlatéral, durée de vie sans maladie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte