Une étude internationale coordonnée par Gustave Roussy

Mélanome de stade 3 à haut risque, le pembrolizumab réduit le risque de rechute  Abonné

Par
Publié le 16/04/2018
melanome

melanome
Crédit photo : PHANIE

L'immunothérapie a transformé la prise en charge du mélanome avancé, elle pourrait le faire aussi pour le mélanome à haut risque. Une grande étude dans 123 centres de 23 pays publiée dans « The New England Journal of Medicine » montre, chez plus de 1 000 patients suivis 18 mois, que le pembrolizumab, un anti-PD1, diminue de 43 % le risque de rechutes dans le mélanome de stade 3 à haut risque de récidive après chirurgie complète.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte