Cancer bronchique

L'immunothérapie cherche ses marqueurs  Abonné

Par
Christine Fallet -
Publié le 06/05/2019
marqueurs immuno K

marqueurs immuno K
Crédit photo : Phanie

L'immunothérapie par anti-PD1/PDL1 a bien démontré son intérêt dans le cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) métastatique. Elle présente l'avantage d'une efficacité significative avec un profil de toxicité favorable par rapport à la chimiothérapie. « Cependant, tous les patients ne répondent pas aux anti-PD1, et un certain nombre de patients tout venant s'aggravaient en monothérapie en deuxième ligne.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte