Syndrome d’irradiation aiguë

Le pronostic hématologique est soumis aux lésions radiocombinées  Abonné

Publié le 28/03/2011

« DEPUIS Tchernobyl, le contexte en hématologie a complètement changé, s’exclame le Pr Éliane Gluckmann, hématologue à l’hôpital Saint-Louis, connue à travers le monde entier pour avoir réalisé en 1987 la première greffe de sang de cordon chez un enfant leucémique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte