Le coût croissant de la maladie  Abonné

Publié le 15/02/2012

L’Union nationale des associations de parents d’enfants atteints de cancer ou de leucémie (UNAPECLE) observe un accroissement du coût social de la maladie pour les familles. Cette tendance s’explique par des déplacements de plus en plus chers, que les caisses primaires d’assurance-maladie menacent de ne pas prendre en charge à 100 % et un hébergement qui se complique. « Il y a un centre de recours par interrégion mais certains sont seuls à posséder des techniques spécifiques, comme le centre d’Orsay pour les radiations aux protons.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte