Récidive de leucémie lymphoblastique aiguë de l’enfant

La mitoxantrone améliore le taux de survie  Abonné

Publié le 13/12/2010
1294069698212267_IMG_50405_HR.jpg

1294069698212267_IMG_50405_HR.jpg
Crédit photo : BSIP

« CHEZ LES PATIENTS qui rechutent, les modifications de prise en charge n’ont montré que peu d’effets sur le devenir et la leucémie lymphoblastique aiguë demeure une cause majeure de décès chez les enfants. La survie globale s’est maintenue entre 46 et 56 % au Royaume-Uni de 1991 à 2003 » constate l’article rédigé par une équipe internationale, Catriona Parker (Manchester) et coll. Mais au cours de cette période, les modes de rechute se sont modifiés, avec une augmentation du nombre d’atteintes du système nerveux central.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte