Deux à quatre semaines d'éducation thérapeutique sont nécessaires  Abonné

Par
Charlène Catalifaud -
Publié le 23/04/2019
DIABETE

DIABETE
Crédit photo : PHANIE

L'arrivée des systèmes de perfusion d’insuline automatisée en boucle fermée, souvent qualifiés de « pancréas artificiel », nécessite un accompagnement spécifique du patient qui en bénéficiera. « L'éducation thérapeutique sera proche de celle mise en place pour les patients sous pompe à insuline, mais les patients devront également bien intégrer les avantages et les limites de l'algorithme », indique au « Quotidien » le Pr Éric Renard, chef du service d'endocrinologie et de diabétologie du CHU de Montpellier.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte