Prévention du cancer du col de l'utérus - Mieux organiser le dépistage

Prévention du cancer du col de l'utérusMieux organiser le dépistage

Hélia Hakimi-Prévot
| 06.07.2017
Le cancer du col de l'utérus concerne 3 000 femmes en France chaque année. Après 50 ans, beaucoup ne sont pas assez suivies pour prévenir ce cancer. Une réflexion s'impose alors pour mieux organiser son dépistage, notamment par le biais du médecin traitant.
  • Kcol

Depuis les années 1980, le dépistage par frottis a permis de réduire significativement la fréquence des tumeurs du col de l'utérus et la mortalité induite. Mais les pratiques doivent encore être largement améliorées. De fait, alors que le frottis est recommandé tous les trois ans chez les 25 à 65 ans (soit 17 millions de femmes en France), 40 % n’en font pas régulièrement. Elles sont 60 % après 50 ans. « Après la ménopause, les femmes n'ont plus besoin de contraception,...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

L'interdiction des soins funéraires aux personnes séropositives et atteintes d'hépatite officiellement levée

soins funeraires

Les personnes séropositives et/ou atteintes d'hépatite décédées pourront, à partir du 1er janvier 2018, recevoir des soins funéraires, en... Commenter

Effectifs en hausse, féminisation, exercice en groupe, attrait du secteur IIPortrait-robot du médecin spécialiste

Abonné
spe

Une enquête de la DREES* (ministère) examine la médecine spécialisée sous toutes ses coutures. Le nombre de spécialistes a progressé... Commenter

Tiers payant généralisé : « pas besoin d'en passer par une loi » si les médecins adhèrent naturellement, selon Agnès Buzyn

Agnès Buzyn tiers payant généralisé

Auditionnée mardi par la commission des affaires sociales de l'Assemblée nationale sur sa feuille de route, la ministre de la Santé Agnès... 30

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter