Deux études françaises de portée internationale

L’oxygénothérapie à haut débit nasal gagne sa place en réa  Abonné

Publié le 18/05/2015

Crédit photo : PHANIE

En recherche, sept ans pour convaincre, c’est court. Entre son introduction fin 2008 à titre d’expérimentation et la validation de son efficacité – c’est le temps qu’il a fallu à l’oxygénothérapie à haut débit nasal, via le dispositif « Optiflow », pour prouver sa légitimité en réanimation chez l’adulte.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte