Arrêt cardiaque de l’enfant

L’avenir neurologique en jeu  Abonné

Publié le 22/11/2018
arret enfant

arret enfant
Crédit photo : SPL/PHANIE

L’arrêt cardiaque de l’enfant est une situation rare. L’incidence est de l’ordre de 1 pour 100 000 en général, et, selon les études, de 1 à 10 pour 10000 anesthésies en période périopératoire. Au bloc, les facteurs de risque sont l’âge inférieur à 1 an, le score ASA (American Society of Anesthesiologists), supérieur à 3 et l’anesthésie pour chirurgie cardiaque.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte