Induction de l'anesthésie en séquence rapide

La manoeuvre de Sellick remise en question  Abonné

Par
Publié le 22/10/2018

La manœuvre de Sellick permet-elle réellement de diminuer le risque d'inhalation lors de l'induction de l'anesthésie générale en contexte d'urgence ? Adoptée dans la plupart des recommandations internationales pour l'induction en séquence rapide, cette technique décrite en 1961 avait peu été évaluée.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte