Allergie sévère aux protéines du lait de vache

Une nouvelle formule d’acides aminés  Abonné

Par
Publié le 10/04/2017

« La prévalence de l’allergie aux protéines du lait de vache (APLV) est de l’ordre de 2 à 7 %, le lait de vache étant l’allergène, et le premier !, le plus au contact d’une peau rendue plus perméable par un eczéma, porte d’entrée des protéines sensibilisantes, le début de la marche allergique », décrit le Pr Christophe Dupont, pédiatre à l’hôpital Necker (Paris).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte