Télévision, jeu vidéo, tablettes et smartphones

Les écrans ont aussi des atouts  Abonné

Par
Stéphany Mocquery -
Publié le 13/09/2018
ado ecran

ado ecran
Crédit photo : PHANIE

Fréquemment pointés du doigt pour leurs effets indésirables, les écrans (télévision, smartphones, tablettes, jeux vidéo) ne doivent cependant pas être diabolisés, estime le Pr Carmen Schröder, pédopsychiatre et chef du service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent au CHRU de Strasbourg.

Selon la spécialiste, "excepté avant l’âge de 3 ans où une exposition n’est conseillée qu’à titre exceptionnelle, les écrans peuvent être un moyen de découverte et de conquête, du monde comme de soi, lorsqu’ils sont bien utilisés". 

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte