Opicacés en hausse chez les femmes enceintes

De plus en plus de nouveau-nés touchés par le syndrome de sevrage  Abonné

Publié le 10/05/2012
1336612367347232_IMG_83397_HR.jpg

1336612367347232_IMG_83397_HR.jpg
Crédit photo : AFP

1336612367347268_IMG_83407_HR.jpg

1336612367347268_IMG_83407_HR.jpg
Crédit photo : S Toubon

HÉLAS, ce qu’on craignait se confirme. Le syndrome de sevrage néonatal n’a pas diminué au cours de la décennie passée. Bien au contraire. Des épidémiologistes américains publient des chiffres peu réjouissants, avec un triplement de l’incidence outre-atlantique entre 2000 et 2009. Outre à ses symptômes propres, le syndrome de sevrage néonatal expose les nouveau-nés à davantage de complications néonatales.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte