Prochain round, la bataille autour de l'enseignement

Publié le 09/09/2019

Crédit photo : GARO/PHANIE

L’hécatombe. En 2018, le Dr Mourad Benabdallah (Arras) apprend par la presse la suspension du DU dont il est le coordinateur à Lille, alors que, chaque année, ses contenus étaient validés par l’UFR. Suivent la même année les facultés d’Angers et de Reims qui suspendent leurs DU ou DIU d’homéopathie. En 2019, embrayent Tours et Paris V-René Descartes. À ce jour, six UFR* seulement maintiennent pour cette rentrée leurs formations homéopathiques – sous réserve d’enregistrer un nombre suffisant d’inscriptions.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?