Michelin 2020

Le guide rouge de plus en plus vert  Abonné

Par
Renée Carton -
Publié le 03/02/2020
Une étoile de moins pour le restaurant de Bocuse, et une de plus, pour atteindre trois, à Kei Kobayashi, premier Japonais ainsi distingué. Et la mise en valeur, en étoiles ou en feuille, de la gastronomie durable.

Après l'Argentin Mauro Colagreco l'an dernier, le guide Michelin a créé la surprise en donnant pour la première fois en France trois étoiles à un Japonais, Kei Kobayashi, le chef du Kei, restaurant ouvert en 2011 près du Louvre. Son « jardin de légumes croquants, saumon fumé d'Écosse, mousse de roquette et émulsion au citron » a tout particulièrement séduit les inspecteurs du guide rouge.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte