Et le sport?  Abonné

Publié le 20/06/2012

Dans les milieux défavorisés, on agit à court terme, ce qui place l’activité physique, gage de santé et de longévité, en position défavorable. Les adultes pratiquent moins d’activité physique de loisir en bas de l’échelle sociale, avec 26 % des femmes chez les plus modestes, contre 47 % dans les classes élevées, l’écart étant plus marqué chez elles. Et le phénomène se répercute chez leurs enfants : 47 % des filles adolescentes ne pratiquent aucune activité sportive.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte