Repenser l’urbanisme  Abonné

Publié le 20/06/2012

Marcos Weil, urbaniste paysagiste à Genève, rêve que les enfants puissent jouer au pied des barres d’immeubles. Pour combattre le stress, la pollution et la sédentarité « La ville doit être aimable », affirme le spécialiste. Il propose de remplacer les places de parking en bas des immeubles par des espaces laissant libre cours aux activités ludiques et sportives. Encouragés à sortir, avec un système de co-surveillance, les enfants regardent alors moins la télévision et gagnent de l’autonomie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte