Mère

# 2 Observations et applications  Abonné

Publié le 13/09/2018

Toutes les constantes étaient bonnes. La césarienne était programmée quatre jours plus tard et le futur nouveau-né était en parfaite santé. Comme d'habitude, la grossesse s'était déroulée sans encombre, et d'ici peu, Maia mettrait un énième bébé au monde. Seulement, ce ne serait pas son enfant et ce n'était pas sa mère qui l'avait porté. Maia observa le Sub face à elle, son énorme ventre. Comment une machine, si perfectionnée soit-elle, pouvait-elle donner la vie quand aucune femme n'en était plus capable ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte