Réforme des retraites : la profession dit non au régime universel

Par
Cyrille Dupuis -
Publié le 19/12/2019
Disparition des caisses autonomes, menace sur les réserves, baisse des pensions : pour les libéraux de santé, la réforme des retraites présente de nombreux dangers.

Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Rien n'y a fait. Ni les réunions de déminage, ni les simulations flatteuses du ministère : les libéraux de santé en général et les médecins en particulier n'auront jamais été convaincus par la réforme des retraites. 

Fin 2018, le cadrage du régime universel annonce des bouleversements d'ampleur : système par points qui remplacera les 42 régimes actuels, large périmètre jusqu'à 120 000 euros de revenus par an, taux cible de cotisations de 28 %.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?