Réforme des retraites

Jean-Paul Delevoye : « Le basculement du régime des médecins dans un système universel ne pose pas de difficultés »

Par
Publié le 19/11/2018
delevoye

delevoye
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

LE QUOTIDIEN : Dans les consultations que vous conduisez, avez-vous perçu une angoisse spécifique des praticiens libéraux ? JEAN-PAUL DELEVOYE : Chez les libéraux et les indépendants, il y a surtout un questionnement sur l’intérêt de l’universalité du régime et le souci de préserver leurs solidarités professionnelles. J’entends chez les médecins les mêmes objections que dans d’autres professions qui ont leur propre caisse : n’est-ce pas un moyen de nous faire payer la dette des autres ? Pourquoi ne garde-t-on pas notre propre caisse ?

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)