Dr Thierry Lardenois (CARMF) : « Notre caisse autonome va être décapitée »  Abonné

Par
Loan Tranthimy -
Publié le 03/02/2020

Le président de la Caisse autonome de retraite des médecins de France (CARMF) ne cache pas sa colère. Il dénonce les « fausses simulations » du gouvernement.

Crédit photo : S. Toubon

LE QUOTIDIEN : Le secrétaire d'État chargé des retraites, Laurent Pietraszewski, prétend que la CARMF ne disparaîtra pas. Êtes-vous rassuré ?

Dr THIERRY LARDENOIS. Pas du tout. L'actuelle CARMF va être décapitée ! Aujourd'hui, notre caisse complémentaire autonome est une entité administrative avec une gouvernance, un conseil d’administration élu à partir des délégués et un bureau. Demain, elle disparaîtra pour laisser la place à une caisse "générique" avec une autre gouvernance et une organisation interne gérée par les syndicats représentatifs.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte