Formation initiale hors du CHU, le grand défi

Le développement des stages ambulatoires (enfin) au programme  Abonné

Par
Sophie Martos -
Publié le 12/12/2019
Un groupe de travail ministériel a été mis sur pied pour développer l' offre de stages ambulatoires dans les spécialités médicales ayant un exercice majoritaire en ville. Objectif : accueillir davantage d'externes et d'internes en dehors du CHU dès 2020.
La loi prévoit six mois en zone sous-dense

La loi prévoit six mois en zone sous-dense
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

La maîtrise de stage sera-t-elle bientôt généralisée à toutes les spécialités dont l'exercice s'effectue majoritairement en ville ?

C'est du moins le souhait du ministère de la Santé (DGOS) qui a officialisé début décembre un groupe de travail pour accélérer le développement de l'offre de stage ambulatoire dans le cursus de formation au bénéfice des internes et externes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte