Comment protéger son patrimoine privé

Un nouveau statut avantageux dès 2011, l’entreprise individuelle à responsabilité limitée  Abonné

Publié le 08/12/2010
1291774129211043_IMG_50061_HR.jpg

1291774129211043_IMG_50061_HR.jpg
Crédit photo : S TOUBON

Tout professionnel libéral se pose un jour la question : en cas de difficultés financières, dues par exemple à la maladie, est-ce que je ne risque pas de perdre la résidence de la famille ou les placements que j’ai laborieusement constitués ? Car, sur un plan juridique, vous n’avez qu’un seul patrimoine (la distinction patrimoine privé – patrimoine professionnel est pour le moment uniquement fiscale) et, si vous avez des dettes professionnelles que vous ne pouvez pas rembourser, votre créancier peut saisir n’importe lequel de vos biens privés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte