PATRIMOINE : Investissement sylvestre, placement atypique

Les groupements forestiers : de l’argent dans les massifs  Abonné

Publié le 05/06/2014
1401931015526420_IMG_130755_HR.jpg

1401931015526420_IMG_130755_HR.jpg
Crédit photo : AFP

Si les forêts publiques sont soumises au régime forestier et sont, en principe, hors marché, les forêts privées doivent se soumettre à une législation spéciale de production, de conservation et d’amélioration. Ce système de gestion offre l’occasion à des investisseurs privés d’entrer sur ce marché.

L’achat de surfaces forestières en direct demande un investissement conséquent pour permettre leur viabilité économique. C’est pourquoi il est plus aisé d’investir via un « groupement forestier » qui aura en charge de constituer et gérer plusieurs massifs.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte