Une vaste escroquerie immobilière présumée

Des praticiens ruinés dans l’enfer du scandale Apollonia  Abonné

Publié le 11/01/2016

Cette histoire a fait de leur vie « un enfer », racontent au « Quotidien » trois victimes – médecins ou femmes de médecins.

Ils sont surendettés, harcelés par des huissiers, leurs biens sont hypothéqués. Tous ont le sentiment d’avoir été des « cibles parfaites », soucieuses de s’assurer une meilleure retraite, mais débordées et néophytes en matière immobilière. Tous sont passés par des moments très sombres, avant de trouver du réconfort au sein de l’Association nationale des victimes de l’immobilier (Anvi-Asdevilm).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte