Exonération des cotisations : l'autre levier

Publié le 10/10/2019

Outre la refonte des contrats nationaux incitatifs proposés par l'État, le PLFSS 2020 prévoit une nouvelle aide financière à l'installation des jeunes en libéral.

Les praticiens libéraux (en secteur I ou à tarifs maîtrisés – OPTAM) qui s'installent dans les trois ans suivant l'obtention de leur diplôme dans une zone d'intervention prioritaire (ZIP) définie par l'ARS bénéficieront d'une exonération totale de leurs cotisations sociales pendant deux ans. Bercy vise 500 jeunes médecins.  

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?