Dépassements

La négociation fait du surplace  Abonné

Publié le 01/10/2012

UNE « RÉUNION pour rien ». La quatrième séance de négociation conventionnelle consacrée aux difficultés territoriales d’accès aux soins, n’a officiellement pas permis d’avancer d’un iota vers un accord. Pendant les trois heures de discussions, l’assurance-maladie a présentéles zones dans lesquelles « l’accès aux soins spécialisés à tarifs opposables s’avère difficile » en chirurgie orthopédique et viscérale. Selon la CNAM, dans 42 départements, moins de 50 % des poses de prothèses de genou sont facturées aux tarifs opposables.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte