Haro sur le conventionnement sélectif : les jeunes médecins veulent bannir le mot « coercition »

Par Sophie Martos
Publié le 22/07/2015
- Mis à jour le 12/07/2019

Crédit photo : Phanie

La commission de l’aménagement du territoire et du développement durable du Sénat a jeté un pavé dans la mare en adoptant un article additionnel au projet de loi de santé visant à mettre en place un conventionnement sélectif (une installation pour un départ) dans les zones surmédicalisées.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?