Forfait patientèle : versement du quatrième acompte, 3 485 euros en moyenne par médecin traitant

Par
Loan Tranthimy -
Publié le 31/03/2020

Crédit photo : S. Toubon

Alors que l'activité des cabinets médicaux est au ralenti depuis le confinement général, le versement du solde du forfait patientèle médecin traitant (FPMT) 2019 par l'Assurance-maladie est une petite bouffée d'oxygène pour les médecins traitants. Après le paiement du troisième acompte en novembre 2019, il s’agit du quatrième et dernier acompte trimestriel.

La CNAM informe ce mardi 31 mars que ce paiement concerne 73 435 médecins traitants pour un montant total versé de 255,9 millions d'euros, soit, selon nos calculs, environ 3 485 euros en moyenne par médecin traitant. Ce nouveau forfait patientèle mis en place en 2018 est versé non seulement aux médecins généralistes mais aussi aux pédiatres, aux médecins à exercice particulier, à certains spécialistes et aux centres de santé.

Les médecins rémunérés peuvent retrouver sur ameli.pro le détail de ce paiement, qui sera crédité sur leur compte entre un et trois jours ouvrables selon leur organisme bancaire, d’ici au 31 mars, précise la CNAM.

« Le montant touché par chaque généraliste doit être sensiblement le même que celui de l'année dernière. Les chiffres consolidés ne seront présentés qu'en juin », explique le Dr Gilles Urbejtel, trésorier de MG France, qui estime que ce paiement est au niveau « attendu ».

L'an dernier, les 52 044 médecins généralistes ont touché en moyenne 14 851 euros pour 2018, soit 3 712 euros versés en quatre acomptes trimestriels. Les dépenses totales pour l'Assurance-maladie s'élevaient à 819 345 618 euros pour 84 337 médecins traitants de toutes spécialités et centres de santé.

Le FPMT remplace plusieurs majorations et forfaits qui existaient auparavant pour le suivi en qualité de médecin traitant : la majoration personnes âgées (MPA), le forfait médecin traitant (FMT), la rémunération spécifique annuelle médecin traitant (RMT) et le volet de synthèse médicale de la rémunération sur objectifs (ROSP).

Le FPMT est calculé annuellement sur la base de la patientèle médecin traitant au 31 décembre de l’année précédente, en tenant compte des caractéristiques (âge, pathologie). Une majoration est appliquée selon la part de la patientèle bénéficiaire de la complémentaire solidaire (ex-CMU-C et ACS).

 


Source : lequotidiendumedecin.fr