Taxe foncière, l'autre réforme ?  Abonné

Publié le 05/12/2019

Et si la baisse de la taxe d’habitation était en partie contrebalancée par une hausse de la taxe foncière, autre impôt local, payé par les seuls propriétaires et qui abonde les finances des collectivités locales ? Le gouvernement jure que non. En septembre, le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, a néanmoins admis que 130 000 foyers fiscaux allaient connaître cette année une hausse de la taxe foncière en raison d'une révision de la valeur locative de leur propriété.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte