Déclaration 2035, vos cotisations, un casse-tête à bien assimiler

Maîtrisez la déduction des charges sociales personnelles  Abonné

Publié le 05/03/2020
Nous continuons à passer en revue les postes de la 2035. Dans le prochain « Temps de la gestion », nous parlerons des frais de voiture et de déplacement. Cette semaine, décryptage du poste « charges sociales personnelles » qui, entre  la CSG non déductible et le plafonnement des cotisations Madelin, concentre la plupart des difficultés.

Crédit photo : PHANIE

Les charges sociales personnelles peuvent être soit obligatoires, soit facultatives. Dans les deux cas, vous ne pourrez pas déduire une fraction souvent importante de vos cotisations. Alors, suivez le guide. 

Les charges sociales obligatoires (lignes 14 et 25)

Vous pouvez déduire à la ligne 25 : les cotisations obligatoires versées à l’URSSAF (assurance-maladie, allocations familiales et CSG-CRDS) ; et les cotisations obligatoires de la CARMF ainsi que les rachats de ces cotisations.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte