Pots-de-vin et cadeaux

Les médecins allemands exaspérés par les accusations des caisses  Abonné

Publié le 01/06/2012
1338471320353407_IMG_84932_HR.jpg

1338471320353407_IMG_84932_HR.jpg
Crédit photo : Cocktail santé

AU MOMENT où s’ouvrait, à Nuremberg, le congrès annuel des médecins allemands, l’union des caisses maladie allemandes tenait une conférence de presse à Berlin pour présenter une étude « irréfutable » censée accréditer la corruption de nombre de praticiens allemands. Selon cette étude, près d’un médecin sur cinq, et une clinique sur quatre, recevrait ou proposerait des pots-de-vin pour hospitaliser des patients dans tel ou tel établissement, les « cadeaux » entre professionnels de santé étant par ailleurs extrêmement fréquents.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte