Exaspéré, MG France exige du concret  Abonné

Publié le 19/09/2012

Réuni en comité directeur, MG France a exprimé son « exaspération face à la dégradation des conditions d’exercice » et réclamé des « mesures concrètes » pour la médecine générale. Les récentes affaires du "non substituable", des « délits statistiques » ou encore la « politique du médicament incohérente » ont agacé le syndicat. « Les généralistes en ont marre de constater qu’ils sont le bouc émissaire de tous les dysfonctionnements », indique le Dr Claude Leicher, président de MG France.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte