Méthotrexate, misoprostol, inhibiteurs calciques

Un cadre précis pour les prescriptions hors AMM  Abonné

Publié le 16/05/2013

«DANS NOTRE SPÉCIALITÉ, nous utilisons depuis des décennies des médicaments dans des situations hors AMM (Autorisation de mise sur le marché), molécules qui pour certaines comme le sulprostone ont finalement obtenu une AMM. La mise en garde récente de l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé), dans un communiqué en date du 25 février, à propos de l’utilisation du misoprostol hors AMM dans le déclenchement du travail permet de recadrer les indications hors AMM de différentes molécules », note le Pr Aubert Agostini.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte