Trois piliers pour une révolution

- Publié le 15/09/2009
- Mis à jour le 15/09/2009

TROP de paperasses, trop de charges, trop de contraintes appliqués à des médecins mal préparés et trop seuls. De nombreux ingrédients entrent dans la composition du cocktail du désamour des médecins pour l’exercice libéral. En voici trois principaux.

• Difficultés et contraintes de l’exercice libéral

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?