Éditorial

Travail aidé

Par
Jean Paillard -
Publié le 12/12/2019

Ce sont des nouveaux venus dans le paysage sanitaire actuel. Et si leur présence est encore discrète, on compte beaucoup sur eux pour prêter main forte aux médecins et pallier la pénurie médicale. Il s'agit aussi de repenser les soins de ville en les adaptant, via la délégation de tâches, au défi des maladies chroniques. Et, comme souvent s'agissant de nouveaux concepts, l'inspiration est venue de l'étranger. C'est peut-être pour toutes ces raisons que ce nouveau métier d'assistant médical – hybride entre l'infirmière et la secrétaire - fait un peu peur.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?