Roselyne Bachelot : pas de mesures-spectacle, mais des réformes de structure

- Mis à jour le 12/03/2009

Roselyne Bachelot, retenue à Matignon en comité interministériel, a dû se faire représenter par Annie Podeur lors de la conférence inaugurale du MEDEC. Qu’à cela ne tienne, la directrice de la DHOS (direction de l’hospitalisation et de l’organisation des soins) a lu le discours de la ministre, d’une manière « scrupuleusement fidèle » à sa rédaction. « La démographie médicale est ma priorité absolue, écrit la ministre de la Santé, et il y a des progrès à accomplir pour éviter la généralisation de la pénurie en zones rurales et périurbaines ».

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?