Hausse modérée des bénéfices pour la plupart des spécialités

Revenus 2014 : pas de quoi s’enflammer

Publié le 07/09/2015
- Mis à jour le 12/07/2019

Avec 18 spécialités dont le bénéfice imposable progresse, l’exercice 2014 est bien meilleur que le précédent (douze disciplines avaient vu leur résultat s’éroder ou stagner). Rien d’extraordinaire pour autant. « Le mouvement de baisse est endigué mais on ne retrouve pas les niveaux de revenus d’il y a quelques années », résume Pierre Giroux, responsable des données fiscales pour les libéraux (ARAPL). Analyse.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?