« Bonjour, je vous appelle pour un rejet »

À Reims, des téléconseillers au secours des médecins fâchés avec le tiers payant  Abonné

Par
Christophe Gattuso -
Publié le 11/07/2016
cesi

cesi
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Dans un bâtiment récemment aménagé d'une zone industrielle, au nord de Reims, seize téléconseillers, microcasque vissé sur la tête, parlent d'une voix calme.

Dans une salle adjacente, sept autres pianotent sur leur clavier. Vous n'êtes pas dans les locaux d'un opérateur de téléphonie mobile. Bienvenue au centre de service interrégimes (CESI), plateforme nationale d'appui mise en place par la caisse primaire d'assurance-maladie de la Marne pour venir en aide aux médecins.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte