Qui a signé l'accord sur les assistants médicaux ? Pas la FMF ni Le BLOC, le « Journal officiel » corrige son bug

Par Loan Tranthimy
Publié le 30/08/2019
- Mis à jour le 02/09/2019

Crédit photo : S. Toubon

Publié le 20 août, l'arrêté ministériel approuvant l'avenant n° 7 à la convention médicale créant notamment le dispositif des assistants médicaux a été... republié au « Journal officiel » le 28 août, soit huit jours après. À l’origine du correctif, une erreur cocasse qui n'est pas passée inaperçue auprès de la Fédération des médecins de France (FMF) et du BLOC.

Ces deux syndicats représentatifs des médecins libéraux ont été initialement comptabilisés par l'administration comme signataires de cet avenant, alors qu'ils ont refusé de le parapher. Contrairement à la CSMF, MG France et au SML, les adhérents de la FMF ont refusé dès juin à 84 % de valider ce texte conventionnel.

Idem pour Le BLOC représentatif des chirurgiens, obstétriciens et anesthésistes. Joint ce vendredi par « le Quotidien », le Dr Philippe Cuq, co-président du BLOC et président de l'Union des chirurgiens de France (UCDF), reconnaît que cette erreur n'était pas « intentionnelle ». « Nous avons reçu un message de la CNAM signalant ce bug », raconte-t-il. Sur le fond, le syndicat n'a toujours pas l'intention de signer. « Ce texte ne résoudra pas le problème des urgences. Qu'attend-on pour donner des moyens efficaces et urgents à la médecine libérale ? », dit-il.

L'épisode a provoqué quelques tweets ironiques. 


Source : lequotidiendumedecin.fr