Présidentielle : comment les candidats courtisent les jeunes médecins

Par Christophe Gattuso
Publié le 16/03/2017
- Mis à jour le 16/03/2017
Convention nationale

Convention nationale
Crédit photo : @CecileF_ANEMF

Est-ce parce qu'il est le seul candidat à prôner le conventionnement sélectif des médecins en zone surdotée que Benoît Hamon (PS) n'avait envoyé aucun conseiller à la convention nationale des jeunes médecins ? Lors de cette journée de « brainstorming » sur l'accès aux soins, organisée mercredi à Paris par les étudiants (ANEMF), internes (ISNAR-IMG), chefs (ISNCCA), et jeunes généralistes installés et remplaçants (SNJMG et REAGJIR), tous les représentants des principaux candidats à l'élection présidentielle ont en tout cas défendu le maintien de la liberté d'installation. 

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?