Histoires vécues en temps de Covid

Mini-consultations par la fenêtre du cabinet

Publié le 17/08/2020

En première ligne durant l'épidémie de coronavirus, ce médecin raconte ses craintes face aux risques de contamination et les difficultés auxquelles il a dû faire face tout en restant fidèle à ses convictions et sa vocation de soignant. Durant le mois d’août, « Le Quotidien » publie les témoignages de médecins confrontés à la crise épidémique. Merci à eux de partager avec leurs confrères ces moments qui les ont marqués.

Crédit photo : S.Toubon

Voici l’ambiance surréaliste de la journée du 16 mars, veille du confinement.

Deux heures en continu le matin, à répondre aux mails et aux SMS, arrivant par rafales.
J’ai évité de nombreuses consultations en les repoussant plus tard dans la semaine, en envoyant par mail des ordonnances de dépannage, des certificats de facteurs de risque (permettant un aménagement de poste pour les patients fragiles). Plusieurs refus d’arrêt de travail si patients non malades (même avec facteurs de risque).

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)