Médecine libérale : la campagne électorale déclenche une surenchère tarifaire

Publié le 03/09/2015
- Mis à jour le 12/07/2019

La campagne des élections professionnelles est lancée. Le scrutin qui permettra aux médecins libéraux d’élire (par correspondance) jusqu’au 12 octobre leurs représentants aux unions régionales des professionnels de santé (URPS) a accéléré la rentrée syndicale et entraîné une surenchère de revendications tarifaires.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?