Les jeunes médecins ne veulent plus s’installer

L’Ordre pour un statut du remplaçant limité dans le temps

Publié le 09/09/2009
- Mis à jour le 09/09/2009
1276104201F_600x_82589_IMG_18267_1252554474035.jpg

1276104201F_600x_82589_IMG_18267_1252554474035.jpg

LE CONSEIL national de l’Ordre des médecins (CNOM) a tout récemment rendu publics les principaux chiffres de son « Atlas annuel de la démographie médicale » (« le Quotidien » d’hier) et montré que pour la première fois, le nombre de médecins en exercice régulier baisse en France (- 2 %). La population médicale vieillit à un rythme accéléré, et le nombre de médecins qui ne s’installent pas et préfèrent exercer comme remplaçants explose.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?