Loi de santé : les sénateurs de droite se posent en « sauveurs » de la médecine libérale

Par Christophe Gattuso
Publié le 09/09/2015
- Mis à jour le 12/07/2019
Bruno Retailleau, président du groupe LR au Sénat.

Bruno Retailleau, président du groupe LR au Sénat.
Crédit photo : AFP

Les sénateurs du groupe Les Républicains (LR) et du centre (UDI-UC) ont exprimé leur opposition catégorique au projet de loi de santé de Marisol Touraine que le Sénat examinera en séance plénière à partir du lundi 14 septembre.

Les sénateurs de droite ont réaffirmé leur volonté d’alléger ce « texte obèse » (209 articles après son passage à l’Assemblée), déjà détricoté en commission des affaires sociales fin juillet, et de revenir sur plusieurs dispositions qui crispent le corps médical.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?