Les praticiens transalpins victimes de la judiciarisation ?

L’Italie s’attaque à la médecine défensive

Publié le 29/10/2015
- Mis à jour le 29/10/2015

Crédit photo : AFP

13 milliards d’euros : tel est le coût auquel s’élèverait chaque année la médecine défensive en Italie, selon un rapport de l’association des chirurgiens hospitaliers (ACOI). L’addition est aujourd’hui jugée trop salée par le gouvernement transalpin, pour un système de santé dont les comptes sont plombés.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?