Les personnes âgées sont plus à l’aise, parce que c’est leur langue maternelle, mais le dialogue est aussi plus riche et plus fructueux en basque qu’en français.  Abonné

Publié le 03/02/2014

Génraliste à Itxassou

Changer de langue, c’est changer de sensibilité et nouer une autre relation.

Anesthésiste à Brest

Dr Denise Machicotte Dr Jean Branellec

Source : Le Quotidien du Médecin: 9298